• Plantes

Comment planter une clématite sur une pergola ?

À l’origine, les pergolas étaient conçues pour y faire pousser des plantes grimpantes. Végétaliser le toit d’une pergola, c’est apporter une touche décorative et parfumée à votre jardin. La clématite, avec ses grappes de fleurs colorées ainsi que son parfum de fleur d’oranger et de vanille, est très appréciée. Voici nos conseils pour réussir à planter une clématite sur une pergola.

Une clématite pour pergola, qu’est-ce que c’est ?

La clématite fait partie des plantes grimpantes les plus appréciées. Et pour cause ! On trouve des clématites à feuillage persistant de multiples sortes. Il existe des plantes à petites fleurs (de 3 à 7 cm), à grandes fleurs (de 10 à 20 cm), certaines en forme de cloches, d’autres en étoiles. En ce qui concerne les couleurs, entre le rose, le violet, le noir, le blanc, le rouge et le bleu, vous avez l’embarras du choix !

Cette belle grimpante peut être capricieuse, mais correctement plantée et entretenue, elle décorera votre pergola à merveille. De plus, cette plante vivace étant très tolérante aux aléas climatiques, elle est assez facile à entretenir et sa croissance est rapide. 

Bien sûr, comme pour beaucoup d’espèces de plantes grimpantes, la clématite existe en plusieurs variétés. Pour une pergola, choisissez-la plutôt vigoureuse, ce qui permettra de couvrir votre abri rapidement. Comme les rosiers grimpants, il existe des clématites remontantes et non-remontantes. Les remontantes fleurissent plusieurs fois dans l'année, les autres une seule fois et se taillent juste après la floraison.

Planter une clématite sur une pergola

Exigeante la clématite ? L’important est de la planter au bon endroit, au bon moment !

En pleine terre ou en pot, vous avez le choix, elle s’épanouira dans les deux cas. Toutefois, la qualité du sol et son exposition sont essentielles pour lui éviter les maladies. Choisissez un endroit ensoleillé. Une orientation au sud ou à l’ouest est plus que conseillée. Cependant, la clématite a besoin d’avoir les pieds à l’ombre. Vous pouvez déposer une tuile à sa base par temps très chaud. La planter près d’un petit arbuste ou une haie lui apportera également l’ombre nécessaire. 

En ce qui concerne le sol, les clématites l’aiment frais et bien drainé. Un sol riche obtenu avec une terre de remplissage additionnée de terreau ou de terre de bruyère lui donnera tous les ingrédients nécessaires à son bon développement. Évitez de planter une clématite dans un sol trop argileux. L’argile et la glaise sont de véritables ennemies. Si c’est le cas de votre terrain, mieux vaut la planter dans un pot. 

Quand planter la clématite sur une pergola ? 

Les clématites sont cultivées en conteneurs. On aurait donc tendance à dire qu’aucune période n’est plus propice qu’une autre pour les planter. Cependant, ces grimpantes étant délicates, elles apprécient d’être plantées de septembre à avril, en évitant la période de gel.

Comment planter la clématite ? 

Tous les éléments sont réunis et vous êtes prêt à planter votre clématite ? 

Voici quelques instructions pour réussir la plantation et assurer ainsi l’épanouissement et le bon développement de votre plante grimpante :

  • le trou de plantation doit se trouver à 20 ou 30 cm d’un pilier de la pergola ; 
  • il doit mesurer 50 à 60 cm de profondeur et être deux fois plus large que la motte ; 
  • faites tremper la motte de la clématite jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de bulles ; 
  • assurez le bon drainage en déposant des graviers au fond du trou ; 
  • lorsque la clématite est bien humidifiée, dépotez-la délicatement ; 
  • installez-la de biais, inclinée vers son support, vous pouvez l’aider avec un tuteur ; 
  • n’enterrez pas la tiges sur plus de 10 cm au risque d’attendre longtemps la floraison ; 
  • une fois votre plante vivace en terre, ajoutez le mélange de terreaux + terre de jardin puis tassez légèrement ; 
  • vous pouvez former une cuvette d’arrosage autour du pied ; 
  • ayez la main légère sur l’arrosage. Les clématites (comme beaucoup de plantes grimpantes) n’apprécient pas l'excès d’eau ; 
  • couvrez le pied avec une tuile ou une planche.

Entretenir des clématites sur une pergola

Plus la plantation de votre clématite aura été réussie, plus l’entretien en sera facilité. Chaque année, fournissez-lui un engrais adapté ou du compost que vous mélangerez à sa terre en bêchant légèrement. Pour que le sol reste bien frais, vous pouvez le pailler. 

Lorsque les fleurs sont fanées, taillez les rameaux, le pied de clématite fleurira de plus belle !

 

En ce qui concerne les maladies, celle le plus souvent rencontrée est la maladie cryptogamique Ascochyta Clematidina. C’est un champignon qui entraîne l’assèchement soudain et brutal de la clématite. Mais si un terreau riche et sain a été utilisé lors de la plantation, associé au respect des exigences de la plante, vous éviterez ce problème !

Pensez également à protéger votre clématite pendant l'hiver. Pour cela, utilisez du voile d’hivernage que vous entourez sur 50 cm de hauteur. 

Le saviez-vous ? Trop d'engrais privilégie la pousse des feuilles au détriment des fleurs. 

Les plantes grimpantes à associer aux clématites

De nombreuses plantes grimpantes s’accordent parfaitement sur une pergola. Associer différentes espèces leur permet de s’épanouir de plus belle et la multiplication de couleurs et de formes est très décorative. 

Dans le top des grimpantes pour pergola nous retrouvons : 

  • le rosier grimpant, qui peut être remontant ou non-remontant. Il en existe diverses variétés ; 
  • la glycine, qui fleurit en même temps que la clématite ; 
  • l’hortensia grimpant tapisse joliment et la couleur blanche de ses fleurs met en valeur la clématite ; 
  • la vigne vierge est une des plantes d’ornement les plus utilisées ; 
  • le jasmin, dont la couleur jaune se marie divinement avec toutes les couleurs de clématites ; 
  • le houblon doré, qui fleurit en fin d’été ; 
  • et évidemment, associer plusieurs espèces de clématites amène une harmonie naturelle. 

Vous savez maintenant comment végétaliser votre pergola avec des clématites. Elles ne sont pas si difficiles à entretenir. Tout est dans la plantation et son exposition.

Retrouvez nos autres conseils